Rechercher
  • F.A.S

Acheter sur plan : Ne vous faites plus avoir !

Tous les porteurs de projet le savent : acheter un bien immobilier est aussi excitant que complexe. La complexité est également renforcée par le fait que chaque projet présente des spécificités. Par exemple, des formalités spécifiques devront être effectuées et des pièges particuliers devront être évités selon la typologie du projet. Les parcours d’acquisition dans le neuf et dans l’ancien sont foncièrement différents.


L’achat dans le neuf présente des avantages indéniables, mais également quelques inconvénients. Par exemple, acheter sur plan est généralement plus risqué que de se porter acquéreur d’un bien immobilier dans l’ancien.

Blog-immo-neuf.com, votre blog immobilier préféré, vous présente quelques astuces pour ne pas vous faire avoir si vous décidez d’acheter sur plan.





Un financement échelonné


Afin d’éviter les abus et les escroqueries, malheureusement courantes dans l’immobilier neuf, la loi a prévu un financement échelonné pour l’acquisition d’un bien en VEFA.


Cette protection permet aux acquéreurs de ne pas débourser l’intégralité de la somme due dès la signature du contrat de réservation. Elle évite ainsi de faire courir le risque à l’acheteur de tout perdre en cas de faillite du promoteur immobilier ou d’attitude frauduleuse de la part du prestataire. Cela permet aussi aux prestataires de financer une partie de ces besoins.

La loi ne prévoit pas simplement un paiement échelonné. Les sommes et les moments exacts des versements sont clairement énoncés.

  • 35 % sont à verser à l’achèvement des fondations

  • 50 % à l’achèvement du plancher du rez-de-chaussée

  • 65 % à l’achèvement du plancher haut

  • 70 % à la mise hors d’eau

  • 80 % à l’achèvement des cloisons et à la mise hors d’air

  • 90 % à l’achèvement de tous les travaux d’équipement

  • 95 % à l’achèvement de l’immeuble

  • 100 % à la livraison du logement

Faites jouer vos garanties


La loi protège également les acquéreurs en imposant aux constructeurs de garantir certaines choses aux acheteurs. Pour être plus précis, les constructeurs doivent 3 garanties à leurs cocontractants.

  • Premièrement, la garantie de parfait achèvement.

  • Deuxièmement, la garantie biennale.

  • Troisièmement, la garantie décennale.

Cliquez sur les liens correspondants pour obtenir des informations sur chaque garantie.


Faites attention à la livraison


Enfin, la loi permet également aux nouveaux propriétaires de vérifier que le bien dans lequel il s’apprête à déménager et bien conforme au contrat signé quelques mois auparavant. Prenez vraiment le temps de tout contrôler pour signaler le plus rapidement possible d’éventuels problèmes aux professionnels.


Rassurez-vous, si vous oubliez des choses pendant la levée de réserves, des remarques pourront toujours être transmises un peu plus tard ! Ne paniquez pas non plus !


Un dernier conseil pour la route ? Faites-vous accompagner par des professionnels pour mettre toutes les chances de votre côté. Kallisté Conseil, agence immobilière à Ajaccio, accompagne par exemple les acquéreurs dans l’achat d’un bien neuf.


F.A.S

6 vues

BLOG-IMMO-NEUF.COM

© 2018 par F.A.S.