Rechercher
  • F.A.S

Bien immobilier neuf ou ancien, faites votre choix !

Mis à jour : avr. 30

Vous avez un projet d’achat immobilier et de nombreuses questions vous taraudent ? Le nombre de pièces, l’état du logement et son ancienneté sont autant de facteurs qui joueront sur votre choix. À l’heure où l’ancien représente 90 % des transactions effectuées, l’état tend à encourager l’achat du neuf par différentes mesures, mais acheter de l’immobilier neuf est-il le meilleur des choix ? Le neuf comme l’ancien ont des avantages et des inconvénients, avec des postes de dépense qui diffèrent. Blog-immo-neuf, votre blog spécialiste de l’immobilier neuf, tentera dans cet article de vous aiguiller dans ce choix cornélien.



Les coûts : Le neuf, cher au m² carré, mais dans l’ensemble économique


Le prix au m² carré est plus élevé pour les logements neufs. Cette différence peut aller d’une centaine à des milliers d’euros dans certaines villes. C’est un paramètre capital à considérer. Toutefois, acheter un logement neuf permet de faire des économies sur d’autres frais.


Un moyen de défiscalisation


Des dispositifs de défiscalisation tels que la loi Pinel vous permettent de défiscaliser jusqu’à 21 % du montant de votre investissement de vos impôts. Ce dispositif vous engage néanmoins à mettre en location votre bien neuf. Il a pour but de booster la construction d’ensembles immobiliers neufs. D’autant plus qu’il faut savoir que l’achat d’immobilier neuf vous exonère de la taxe foncière pendant deux ans.


Protégez la nature... et votre portefeuille


L’écologie vous fera faire des économies. Acheter un logement neuf, c’est faire des économies d’énergies sur le long terme grâce à une isolation thermique améliorée. Les logements étant maintenant contraint de répondre à des normes écologiques plus strictes. Ainsi, un bien neuf de classe énergétique B vous fera faire une économie de 10 000 euros sur 10 ans par rapport à un ancien logement de classe énergétique E.


Les frais de notaires


Les frais de notaires comprennent non seulement les honoraires, mais majoritairement des taxes fixées par l’état. Ces dernières sont stables et moins élevées pour l’achat d’un logement neuf. Ces frais représentent environ 3 % du prix d’achat contre 8 % pour l’achat d’un bien ancien. De plus, les émoluments de notaires sont en baisse de 1,4 % depuis la loi Macron.


Les coûts engendrés par l’ancien


L’ancien moins cher au m² peut vous réserver des surprises. Souvent moins bien isolé, il sera peut-être nécessaire de le mettre aux normes écologiques en vigueur. Toutefois, il est possible de bénéficier d’aides de l’État pour faire ces changements onéreux. Souvent, des travaux sont à effectuer, des travaux qui s’ils réclament l’intervention d’un professionnel peuvent vous revenir très cher.

Sur un bien neuf, vous n’aurez en général pas de travaux de taille à effectuer. La salle de bains et la cuisine pouvant nécessiter des investissements considérables. Vous n’aurez pas non plus de charge de copropriété significative avant 10 ans.


Le confort


La force de l’ancien


Beaucoup d’acheteurs sont à la recherche du charme de l’ancien ou d’un bien avec du caractère. De fait, c’est l’immobilier ancien qui répondra majoritairement à leur demande. Étant donné que l’immobilier neuf a tendance à suivre les standards architecturaux de notre époque.

Les biens anciens permettent plus facilement de se projeter. Contrairement aux offres dans l’immobilier, neuf ou vous ne pourrez généralement vous appuyer que sur un plan (VEFA). Par ailleurs, la France bénéficiant d’un parc immobilier ancien très important, le neuf se construit là où il y a de la place. Si vous souhaitez des commodités proches et une situation géographique idéale, l’immobilier ancien vous offrira plus de garanties.

Si vous souhaitez investir dans l’ancien locatif, des agences spécialisées existent afin de vous former et de vous accompagner lors de toutes les étapes de votre investissement. C’est le cas d’Invisty, une agence qui vous permet d’investir dans trois villes française qui ont déjà fait leur preuve en matière de rentabilité.


L’immobilier neuf : tout beau, tout nouveau


L’immobilier neuf vous permettra de profiter des dernières évolutions technologiques dans le bâtiment. Par exemple, les pièces sont optimisées pour l’isolation thermique et offrent une meilleure qualité de vie. Plus pratique, plus lumineux, il est adapté à un style de vie contemporain.

Parmi ces évolutions, le raccordement fibre est maintenant automatiquement installé dès la construction d’un logement neuf.


Les garanties des biens immobiliers


Acheter de l’immobilier neuf est une option sécurisante du fait de la législation qui vous apporte ces 3 garanties :


  • La garantie décennale protège contre les défauts de construction. Elle impose au constructeur de les réparer s’ils impactent la solidité de l’édifice et le rendent inutilisable.

  • La garantie biennale protège pendant 2 ans les biens dissociables sans endommager l’édifice (robinetterie, portes, radiateurs, fenêtres).

  • La garantie de parfait achèvement couvre les vices qui ont été notés sur le procès-verbal de réception des travaux ou qui sont apparus 1 an après la signature.


La seule garantie qui concerne les biens anciens le protège contre les vices cachés. Néanmoins, il devra prouver qu’il était indétectable avant la vente.


Que vous achetiez de l’ancien ou du neuf, de nombreux paramètres financiers, écologiques, fiscaux sont à prendre en compte. Mais il reste selon nous plus avantageux d’acheter du neuf sur le long terme. Nous aurions tort de négliger les économies possibles dans le temps au profit d’un m² moins cher. Ces économies d’ordre énergétiques, fiscales ainsi que celles faites sur les frais de notaires et les travaux représentent un avantage colossal pour l’immobilier neuf. Quoi qu’il en soit faites-vous accompagner par un professionnel évoluant dans le neuf et dans l’ancien comme Kallisté Conseil recevoir des conseils transparents et pertinents. Votre choix doit aussi se baser sur votre profil...


F.A.S —

16 vues

BLOG-IMMO-NEUF.COM

© 2018 par F.A.S.